Biographie

Vous pouvez consulter la biographie de différentes manières. Si vous préférez de la lire dès le début cliquez ici. Par respect pour la vie privée, les noms des personnes en vie ne sont pas mentionnés ainsi que les noms des entreprises qui sont actives aujourd'hui, à moins qu'ils ont expressément donné leur accord. Sur la base des documents et des témoignages, nous essayons de créer un portrait des activités de Alfred mais aussi de l'homme derrière le verrier. Vous remarquerez que si Alfred se sent offensé il faut mieux rester loins de lui. 'Le Tchèque' n'avait pas peur de parler et d'écrire de manière forte et très directe sans éviter le conflit. Aujourd'hui la lecture de ses déclarations sont parfois hilarantes

Autres options de sélection (cliquez l'icône désirée):

  • Par décennie. 18701880189019001905191019201930194019501960197019802010
  • Per pays où il résidait ou travaillait. cznlbelufrdeilbr
  • Ses verreries, décorations de Noël, parcours de vie ou archives. verreriesdécorations de Noëlparcours de viearchives
  • Sa famille: Johann Jezelin srThérèse LinzmeierJohann Jezelin jrElisabeth Jezelin srWilhelmine KoosMinny Jezelin Johann Jezelin sr (son père), Thérèse Linzmeier (sa mère), Johann Jezelin jr (son frère), Elisabeth Jezelin (sa soeur), Wilhelmina Koos (sa femme), Minny Jezelin (sa fille)
  • Sa relation privée et commerciale à la famille Jochmann: Fritz sr, Helga. Fritz sr Jochmann Helga (Hübner) Jochmann
  • Une sélection spécifique et multiple se fait ici sélection combinée des tags (attributs).

Il est possible qu'un certain nombre de sélections ne fonctionne pas (encore).

En bref

Alfred est né à Weißwasser en 1905. Quand il était un jeune adulte, il s'installait à Eindhoven ensemble avec sa famille. „Nous avons laissé ma mère à Weißwasser“ dit sa sœur. Entretemps nous avons compris qu'elle voulait dire Eindhoven au lieu de Weißwasser. Ils avaient découvert qu'elle était membre d'une secte . Elle avait versé tout leur argent sur un compte de cette secte. La soeur d’Alfred nous a raconté quelques histoires de son enfance e.a. la punition de son frère quand il n’obéissait pas. Alors leur mère mettait Alfred dans un panier d'osier bien couvert d‘un chandail de laine ou une couverture. Puis elle tirait le panier en haut à l’aide d’un cable dans un arbre. Il se trouvait dans cette situation pénible souvent pendant une heure au plein soleil. Alfred était-il un enfant très difficile? Leur mère était-elle une femme méchante? Est-ce une combinaison des deux? Personne le sait. Un moment donné Alfred et son père ont quitté Eindhoven pour s’installer en Belgique à Hemiksem, Schelle, plusieurs autres villes d'Anvers et finalement de nouveau à Hemiksem où il a vécu ses années de gloire. Tous ceux qui ont travaillé pour lui en parlent maintenant encore avec beaucoup de respect pour Alfred. Il avait même des conflits avec les syndicats à cette époque, mais pas pour ce que vous pensez. Les syndicats se plaignaient qu'il payait ses ouvriers un salaire trop élevé. Autres verreries rencontraient des problèmes pour garder leur personnel. Sur le plan privé par contre Alfred était une catastrophe. Avec son épouse allemande, une orpheline, il se querellait constament. Elle était malade de jalousie et lui il le stimulait pour ’s amuser. Par contre Alfred était un homme agréable et un bon père quand il était calme, mais quand 'il avait une crise de colère il failait disparaître de suite. Par conséquent, son épouse avait toujours une valise prête pourqu’elle pouvait s’enfuir de suite avec sa fille vers un hôtel situé en face de l'ancien hôtel Century à la Keyserlei à Antwerpen. Elle avait toujours assez d'argent dans sa poche pour survivre pendant un certain temps loin d’Alfred. Il est arrivé plus q'une fois que sa fille n’est pas allée à l'école non pas à cause d’une maladie, mais en réalité, elle était pleine de bleus. C’est le côté obscure d’Alfred qui n’est pas très connu dans le monde et les gens habitant à Hemiksem. Avec ses décorations de Noël, il était vraiment au sommet de sa gloire. Imaginez-vous que les grand magasins passaient des commandes très importantes et qu’ils venaient emballer la marchandise eux-mêmes à l’usine d’Ajeko. Si populaire étaient ses décorations de Noël. A la suite de ses éruptions de colère et de faux conseillers, il a déménagé à Grevenmacher au Luxembourg. Des verriers professionnels n’étaient pas disponibles localement. Il avait engagé des gens de Hemiksem pour résoudre ce problème mais les ouvriers étaient souvent touchés par le mal du pays et ils sont rentrés chez eux aprés un peu de temps. En 1954 il a fermé Grevenmacher et il s'installait en Allemagne et finalement à Euskirchen, où il ouvrait de nouveau une verrerie. Jusqu'à sa mort, il y est resté et il décédait aussi pauvre que Job. Dans les années 1960, il a assisté au démarrage de deux verreries en Israël et dans les années 80 il est allé au Brésil comme consultant dans une verrerie qui est très célèbre aujourd’hui. De toute façon, il était un artisan très qualifié, mais avec une vie mouvementée.

1871

1874

1898

1899

1905

1914

1920

1922

1923

1925

1926

1927

1928

1929

1934

1938

1939

1940

1941

1942

1943

1945

1948

1950

1952

1954

1955

1956

1958

1980

1987

1988

2014

fr/biografie.txt · Dernière modification: 2018/11/14 11:22 par admin